Maigre | Guide des espèces

Maigre

Argyrosomus regius


www.guidedesespeces.org/fr/maigre
  • Atlantique Centre-Est
  • Atlantique Nord-Est
  • Eaux continentales africaines
  • Mer Méditerranée
  • Chalut de fond
  • Chalut pélagique
  • Filet
  • Palangre
  • Bassin à terre
  • Cage flottante en mer

Dernière mise à jour : janvier 2022

BIOLOGIE 

  • FAMILLE : Sciaenidae.
  • TRAITS DISTINCTIFS : Corps allongé argenté, plus foncé sur le dos, grande bouche de couleur jaune-orangée à l’intérieur.
  • HABITAT : Espèce semi-pélagique à tendance démersale qui vit de la côte jusqu’à 200 m de profondeur, de préférence à faible profondeur. Elle pénètre les estuaires. Le maigre fréquente les eaux de l'Atlantique Est (du sud de la Suède et de la Norvège jusqu’à l’embouchure du fleuve Congo) de la Méditerranée et de la mer Noire.
  • ALIMENTATION : Céphalopodes, crustacés et poissons pélagiques.
  • MATURITÉ SEXUELLE : 70 cm (3 ans/golfe de Gascogne ; 4-5 ans/côtes mauritaniennes).
  • PÉRIODE DE FRAI : Gironde : de mai à juin. Au large de l’embouchure du Nil et des côtes mauritaniennes : en automne et hiver.
  • LONGÉVITÉ : 30 ans.

 

Le maigre peut atteindre 230 cm et peser plus de 100 kg.

 

Le maigre est un poisson migrateur qui se regroupe près des côtes en période de frai. Il est surnommé « grogneur » en raison des sons qu’il émet à ce moment-là. Il est également appelé « corvina » en Belgique.

 

Il ressemble au bar, mais leurs nageoires dorsales les distinguent : les nageoires dorsales du bar sont de taille similaire ; chez le maigre, la seconde nageoire dorsale est nettement plus longue que la première.

 

PÊCHE 

Le maigre est une espèce à haute valeur commerciale. Il se pêche en zone côtière, à moins de 80 mètres de profondeur. Il fréquente les mêmes zones de pêche que le bar.

Les débarquements mondiaux (9 521 tonnes en 2018) proviennent principalement d’Afrique ; le premier pays pêcheur est la Mauritanie.

La flotte européenne représente 15 % des débarquements mondiaux (1 450 tonnes en 2018). Les débarquements européens proviennent essentiellement de l’Atlantique Nord-Est et en moindre mesure de Méditerranée.

La France est le principal pays européen pêcheur de maigre (649 tonnes en 2019) devant le Portugal et l’Espagne (avec respectivement 531 et 270 tonnes en 2019).

En France, le maigre est exploité toute l’année au filet calé et au chalut. Les navires travaillant à la palangre (et au filet dérivant uniquement dans les estuaires) le pêchent principalement au printemps et en été quand il se rapproche des côtes pour se reproduire, notamment à proximité de l'estuaire de la Gironde. Une forte augmentation des débarquements français a été observée après 2005 ; la France débarque en moyenne 800 tonnes de maigre par an. Royan et Oléron sont les principaux ports de débarquement.

Le maigre est également ciblé par les pêcheurs plaisanciers et les prises à la ligne du bord peuvent concerner des très gros individus (notamment sur les côtes de la Mauritanie).

 

 

 

AQUACULTURE 

L’élevage du maigre est assez récent. Il est pratiqué dans des cages en pleine mer ou des bassins à terre. Les caractéristiques d’élevage sont similaires à celles du bar et de la daurade royale. Les premières productions commerciales en Europe se développent en France en 1997, suivie par l’Italie en 2002.

 

En Afrique, la production du maigre a commencé en 2008 en Égypte, qui est désormais le plus grand producteur mondial.

 

33 808 tonnes ont été produites au niveau mondial en 2018 (dont 7 051 tonnes en Europe). Aujourd’hui, les élevages les plus importants en Europe se situent en Méditerranée, dans le sud de la France (Camargue, Cannes et Corse) ainsi qu´en Italie, Espagne, Grèce et Croatie. Dans des conditions normales de densité, les poissons atteignent entre 1,2 et 1,5 kg (taille commune de commercialisation) en 2 ans.

L’alimentation destinée au maigre, poisson carnivore, comporte des farines et de l’huile de poisson qui sont majoritairement produites à partir de petits poissons pélagiques sauvages.

 

 

 

ÉTAT DES STOCKS 

 

 

Comme 12 % des débarquements français, le maigre fait partie des espèces dont les stocks sont mal connus car non suivis scientifiquement. Ainsi, son exploitation pose des incertitudes en termes de durabilité. De plus, de nombreux individus capturés n’ont pas eu le temps de se reproduire. En effet, la taille minimale de capture/de commercialisation du maigre est de 30 cm (au sein de l’UE), alors que sa taille de première maturité sexuelle est de 70 cm. Cette grande différence pose des risques élevés pour le renouvellement de la population.

 

GESTION DES STOCKS

Atlantique Nord-Est et Méditerranée

  • Le maigre n’est pas soumis à des limites de captures.

  • Une taille minimale de capture de 30 cm est définie dans le cadre de la pêche professionnelle.
  • Les captures de la pêche de loisir ne sont pas soumises à déclaration ; la taille minimale de capture est fixée à 45 cm.

 

CONSOMMATION 

Le maigre est principalement commercialisé frais, entier ou en filets. Bien que souvent méconnu car assez rare sur les étals, c'est un poisson fin et savoureux, au goût et à la texture proche du bar. Les poissons plus jeunes ont une chair moins ferme que les adultes. En Belgique, le maigre n’est pas très connu parmi les consommateurs et les poissons achetés proviennent essentiellement de l’aquaculture.

 

MAIGRE D’ÉLEVAGE : • ASC • Six fermes sont certifiées (quatre en Grèce, une en Croatie et une en Espagne).

 


 

ÉLÉMENTS CLÉS

  • L’état des stocks de maigre est inconnu, car cette espèce n’est pas suivie scientifiquement.
  • La pêche au maigre n’est pas soumise à des limites de captures au niveau européen.
  • La taille minimale de capture/de commercialisation au sein de l’UE est très inférieure à sa taille de première maturité sexuelle.
  • L’Espagne est le plus grand producteur européen de maigre d’élevage.
  • La chair du maigre s'apparente à celle du bar.

RECOMMANDATIONS D'ACHATS

➜ MAIGRE SAUVAGE 

  • À consommer avec modération : Tous stocks.
  • Privilégiez les individus ayant une taille > à 70 cm ou les grands filets issus d’individus matures, ayant eu le temps de se reproduire.
  • Privilégiez les individus pêchés à la ligne.
  • Refusez d’acheter des poissons qui vous seraient proposés par les pêcheurs non professionnels (les poissons ont normalement la queue coupée et vous pouvez exiger une copie du journal de pêche).

 

➜ MAIGRE D’ÉLEVAGE

  •  Vérifiez les conditions de production avant tout achat.